La technologie sans contact mobile s’invite dans neuf villes françaises

Supermobile, publié le 24 février 2011L’engouement pour les NFC (Near Field Communications) se poursuit en France. Cette technologie qui diversifie les usages du mobile sera expérimentée dans neuf nouvelles villes cette année…

C’est la ville de Nice qui avait été la première à tester les technologies sans contact, dans le cadre d’un appel à projet du ministère de l’Économie, de l’Industrie et de l’Emploi. Quelque 3 300 clients en ont ainsi eu l’usage dans les transports en commun. Le maire de la ville, Christian Estrosi, a déclaré à ce propos : « Nice préfigure ce que sera, demain, la ville du futur (…), cette évolution concernera l’ensemble des réseaux, en particulier les réseaux de transports et de communication ».

L’essai niçois a en tout cas convaincu, puisque le ministère de l’Industrie et de l’Economie numérique, désormais en charge du dossier, a décidé de déployer la technologie NFC sur le mobile dans neuf villes françaises. Les habitants de Bordeaux, Caen, Lille, Marseille, Nice, Paris, Rennes, Strasbourg et Toulouse pourront ainsi expérimenter, par exemple, le paiement par téléphone mobile ! A l’occasion de la désignation de ces neuf villes-test, le gouvernement a également annoncé le lancement d’un nouvel appel à projets dans quelques mois. D’autres grandes villes devraient également rejoindre l’expérience sans contact sur le terrain dans les prochaines semaines.

La technologie sans contact NFC utilise des ondes radios à très courte portée. Celles-ci permettent de mettre en communication deux appareils lorsqu’ils sont très rapprochés. Véritable outil de la vie quotidienne, elle permet à la fois de lire des données ou d’en envoyer. L’utilisation est simple et ergonomique, tout en restant sous le contrôle complet de l’utilisateur. Le temps de transmission est très court, de façon à ce que la validation des transactions demeure rapide.

Cette technique est utilisée dans les transports franciliens (avec le fameux « Passe Navigo) ou encore par certaines remontées mécaniques de sport d’hiver. Dans le cas des téléphones portables, la technologie NFC permet d’introduire des applications multiples et variées telles que le paiement de proximité, les programmes de fidélité, le téléchargement d’informations,…

Déjà très répandue au Japon et en Corée du Sud, cette technologie est sans aucun doute promise à un brillant avenir, notamment du côté des municipalités : locations de vélos en libre service, paiement des stationnements, offres d’auto-partage, gestion de services administratifs,… Les possibilités ne manquent pas !

Pour l’instant, le seul frein à cet élan technologique reste l’offre sur le marché de téléphones compatibles avec cette technologie. A l’heure actuelle, un seul modèle compatible est commercialisé en France, mais une dizaine d’autres sont attendus sur le marché d’ici la fin de l’année 2011.

Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s