Les technologies du sans contact

septembre 02, 2010 :: Posté par – Franck :: Catégorie – Actualités du BlogNouvelles technologies

Au travers de ce nouvel article, le Blog Domotique vous propose un article informatif concernant les technologies du sans contact.
Le lien avec la domotique n’est, en effet, pas direct mais cette technologie aide à la dématérialisation des informations, améliore le confort des usagers et fera bientôt partie de notre quotidien.

Je pense donc qu’un tel article prend tout son sens, surtout compte tenu de la faible information relayée au grand public.

Le Blog Domotique va donc essayer, de vous présenter de manière rapide et simple les différentes technologies sans contact qui existent actuellement à travers le monde, celles qui existent déjà sur le territoire français (et que vous utilisez déjà peut-être régulièrement) ainsi que celles qui constitueront votre quotidien demain.

Nous allons principalement traiter la technologie NFC -Near Field Communication- qui représente l’avenir du paiement, des cartes de transport, de fidélité …

Technologie NFC

1. La technologie NFC aujourd’hui …

Le téléphone mobile est aujourd’hui très largement diffusé en France, tout le monde, ou presque, en possède un : 59,8 millions de mobiles sont utilisés en France en 2010.
Les cartes sans contact sont elles aussi, massivement déployées dans le monde. Que ce soit dans les domaines des transports en commun, du contrôle d’accès ou plus récemment des cartes de paiement.

A titre d’exemple :

  • En France, 6 millions de cartes sans contact déployées dans les transports urbains, dont la moitié en Île-de-France. Parallèlement à cela, les cartes bancaires sans contact commencent à être déployées.
  • Aux États Unis et au Canada où la plupart des banques ont intégré la technologie dans leur gamme de carte, on comptait fin 2007 plus de 30 millions de cartes bancaires sans contact en circulation.

Les services sans contact sur téléphone mobile sont déjà une réalité au Japon où NTT DoCoMo a lancé une offre commerciale complète (bancaire, fidélité, transport, ..) dès 2004. Fin 2007, 48 millions de téléphones mobiles sans contact ont été vendus.
Avec près de quatre ans de recul, on constate que les Japonais ont massivement adopté ces services : la technologie est simple et intuitive, elle n’est pas perturbante et s’inscrit au contraire dans la continuité des services cartes, elle facilite réellement le quotidien

2. Aspects techniques de la technologie sans contact

a) Principe de fonctionnement de la technologie NFC

Techniquement, la « carte sans contact » nécessite une « antenne radio microscopique » ainsi qu’une puce nommée NFC (Near Field Communication), insérée dans la carte et un lecteur relié au terminal de paiement.

Le client n’a plus qu’à passer sa carte au-dessus du lecteur, comme pour certains badges d’accès.

Cette technologie permet l’échange de données à une distance maximum de 4 cm. Il suffit d’approcher le terminal d’un lecteur spécifique pour déclencher une action :

  • Validation d’un titre de transport,
  • Paiement d’un achat,
  • Accès à une page d’information…

Cette très courte portée caractérise les applications NFC : à la différence de certains systèmes RFID à moyenne portée (notamment utilisés pour la logistique), elles ne fonctionnent que sur une action volontaire et intuitive du porteur qui approche son mobile NFC du lecteur. Cette technologie n’est pas que française, mais Internationale.
Deux types de terminaux peuvent utiliser cette technologie :

  1. Une carte sans contact (paiement, transport, etc.)
  2. Un téléphone mobile compatible NFC

Principe de fonctionnement technologie NFC

Carte de paiement avec technologie NFC

b) L’étiquette électronique

L’accès à une page d’information pour un produit, un lieu, un transport peut se faire au travers d’étiquettes électroniques, communément appelées « tag ».

Différentes technologies se côtoient concernant ces tags, mais toutes aboutissent à la même finalité.

Étiquette électronique, Tag ou QR Code

Les tags peuvent-être lus par la fonction appareil photo de certains téléphones mobiles. Une fois qu’il a détecté un tag, le téléphone mobile lance le navigateur web mobile, se connecte sur le site internet où l’utilisateur trouvera des informations complémentaires en texte, audio, ou même vidéo. Cette technologie suppose que l’utilisateur ait, au préalable, téléchargé un logiciel de lecture de tag ou qu’il dispose d’un téléphone qui l’intègre déjà.

Exemple d'un tag

Les tags présentés ci-dessus sont accessibles à l’ensemble des téléphones portables compatibles, mais ne permettent d’accéder qu’à des informations relatives à l’étiquette photographiée. Le paiement, la validation de titres de transports, etc. n’est pas possible au travers de cette technologie. Cette technologie est différente de la technologie NFC.

c) La marque Citizy

Une alternative à ces tags existe, plus évoluée, puisqu’elle permet non seulement l’obtention d’informations, mais aussi le paiement sans contact, la validation de titres de transports, la dématérialisation des cartes de fidélité. Cette offre Citizy est celle lancée à Nice dernièrement.
Citizy est une marque lancée par l’AFSCM (Association Française du Sans Contact Mobile) regroupant l’ensemble des services mobiles NFC.

L’étiquette électronique Citizy se présente comme suit :

Logo Citizy

Celle-ci est accessible uniquement aux téléphones portables compatibles Citizy
Les cibles Citizy sont accompagnées d’une information sur le type d’action que vous allez déclencher et d’une indication tarifaire.

Chaque type d’action est représenté par un pictogramme :

  • Connexion à l’internet mobile
  • Envoi d’un SMS ou d’un MMS
  • Envoi d’un email
  • Déclenchement d’un appel
  • Déclenchement d’un appel en visiophonie
  • Enregistrement d’un contact dans votre répertoire
  • Enregistrement d’un évènement dans votre calendrier

Catégories de tarification possibles

Gratuit Aucune tarification n’est associée à l’action.
Cout de connexion
Cout d’un SMS
Cout d’un MMS
Cout d’un appel La tarification de la connexion internet, de l’appel, du SMS ou du MMS dépend de votre forfait de téléphonie mobile.
Cout de connexion + X€ La tarification de la connexion internet, de l’appel, du SMS ou du MMS dépend de votre forfait de téléphonie mobile avec un supplément de X€.

Les opérateurs mobiles partenaires
Pour l’instant, un seul mobile est capable d’intégrer cette technologie en France, c’est le Samsung Player One Citizy distribué par les opérateurs mobiles historiques (Orange, Bouygues & SFR) ainsi que les opérateurs virtuels (NRJ Mobile). Un autre modèle SAGEM viendra ensuite étoffer la gamme.

L’utilisateur doit souscrire en supplément à un bouquet de services mobiles « Citizy ».
L’action engagée par le rapprochement de son téléphone mobile près d’une borne Citizy, s’effectue sans utiliser le réseau de l’opérateur de téléphonie mobile.

d) Les établissements bancaires partenaires

Le paiement peut s’opérer au travers de deux terminaux clients : une carte bancaire ou un téléphone mobile. Dans le cas du téléphone mobile, la carte SIM doit être renouvelée pour incorporer une application spécifique pour le paiement (Visa ou Mastercard).
Que ce soit pour le téléphone ou pour la carte bancaire, l’établissement bancaire du client doit proposer une offre « carte bancaire NFC », ce qui n’est pas encore le cas de l’ensemble des banques au jour d’aujourd’hui.
Une nouvelle gamme de cartes bancaires est déployée par Visa Europe, s’est associée avec onze banques françaises.

La carte de paiement sans contact ou carte duale, est une carte standard sur laquelle il y a l’option « sans contact ». Le pictogramme sans contact Visa apparaît sur le visuel, à gauche de la puce :Pictogramme du sans contact

Exemples de cartes de paiement avec technologie sans contact :Cartes paiement avec pictogramme sans contact

Ces cartes de crédit permettent de régler des paiements inférieurs à 20 euros sans saisie de code Pin. Au delà de ce montant, une saisie est obligatoire.
Pour ce qui est de la carte bancaire NFC, la saisie du code Pin se fait au travers du terminal de paiement. En ce qui concerne les téléphones mobiles, la saisie de code Pin se fait via un Digicode qui apparaît sur l’écran du téléphone.

e) Avantages du système

Cette carte nouvelle génération permettra d’élargir l’offre de services, d’améliorer la fiabilité et la maintenance des lecteurs (plus d’encrassement, d’obstruction) et le confort d’utilisation des porteurs.

Pour les clients, ce nouveau moyen de paiement (utilisant la technologie NFC en général, téléphones et cartes bancaires), rapide, efficace et pratique, simplifie considérablement les achats de petits montants. Pour les commerçants, les cartes sans contact contribuent notamment à la réduction des files d’attentes, et augmentent la rapidité et la praticité des transactions.

3. Sécurité

Au niveau de la communication, les banques insistent sur le coût nul ou modeste du paiement bancaire sans contact par carte ou téléphone pour les clients, et sur la sécurité. En effet, en cas de perte ou de vol de la carte, les paiements réalisés sans contact avant opposition sont pris en charge par la banque.

La souscription à un contrat bancaire NFC spécifique permet de faire le lien entre les données bancaires de l’utilisateur et le mobile de ce dernier. Au-delà d’un certain montant (supérieur à 20€), la saisie d’un code PIN est nécessaire. Cette opération s’effectue sur l’écran du téléphone portable de l’utilisateur.

En cas de vol, les utilisateurs doivent appeler sans tarder leur opérateur pour suspendre la ligne et les services associés.
En ce qui concerne la sécurité des données stockées, la carte SIM possède un espace sécurisé dédié à ces informations.

4. Applications

Les opérateurs mobiles mettent en place des outils permettant de souscrire à certains services directement depuis le mobile compatible Citizy.
Néanmoins, certains services (comme les services bancaires) nécessitent une souscription dans une agence.

Les utilisations de la technologie sans contact Citizy

La CNIL (Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés) considère qu’approcher son mobile à quelques centimètres d’une affiche afin de recevoir une information, atteste du consentement et de la volonté de l’utilisateur pour obtenir cette information..

Utilisations de la technologie NFC

a) Valider son titre de transport

Avant de monter à bord, les utilisateurs de paiements sans contact peuvent acheter en ligne leur ticket et stocker leur abonnement dans leur mobile. Quels que soient l’heure et le lieu, l’utilisateur est à même de commander un ou plusieurs tickets pour son transport et ce, en toute sécurité.

Une fonctionnalité qui peut intéresser aussi bien les utilisateurs réguliers de ces transports (recharge de la carte en cours), que les occasionnels (achat à l’unité) mais aussi les touristes, les hommes d’affaires …
Ceux-ci pourront au préalable acheter leurs tickets via l’Internet mobile pour préparer leur voyage et il ne leur restera plus qu’à les valider dans le transport utilisé qui en sera équipé.

Les services NFC pourraient permettre d’optimiser le processus d’achat des usagers. En effet, ces derniers n’auraient par exemple plus besoin de se rendre au guichet pour renouveler leurs titres de transport mensuels ou acheter des titres de transport à l’unité. En outre, une tarification adaptée à une utilisation NFC pourrait être proposée ce qui enrichirait l’offre et permettrait un choix plus large au citoyen (exemple : durée 1 jour ou 3 jours, soirée uniquement, abonnement avec restriction à un seul type de trajet).

b) Fournir des informations pratiques

L’installation d’étiquettes électroniques sur le mobilier urbain a été prévue pour désigner les attractions touristiques ou les lieux culturels. En magasins, ce dispositif permet de disposer d’informations pratiques (prix, conseils…) sur un article précis.

Le but informatif du sans contact

Ces étiquettes, reliées à un site mobile, peuvent aussi être installées sur les abribus pour permettre aux voyageurs de consulter en temps réel les horaires de passage. Il s’agit pour se faire de frôler son mobile près de cette borne pour obtenir l’information.
En approchant simplement le téléphone de l’étiquette, l’usager pourra accéder à ces informations. Un service d’autant plus facile à mettre en œuvre que ces données sont déjà collectées pour la diffusion sur internet ou sur certains panneaux d’information.

La technologie NFC permet par ailleurs d’envoyer aux citoyens une information géo-localisée a priori, qui peut être personnalisée suivant le lieu d’émission : il est ainsi par exemple possible d’envoyer un plan de quartier ou les points d’intérêts centrés sur le lieu où se situe le citoyen qui collecte de l’information sur son mobile depuis un tag NFC.

Autant dire que pour les collectivités territoriales et le secteur des transports, l’adoption du NFC représente un enjeu capital. Car NFC rime avec développement durable, attractivité des transports publics, multimodalité et modernité.

c) Fidéliser les clients

Le Mobile NFC pourrait remplacer les cartes de fidélité. Le commerçant peut établir un lien entre un identifiant NFC (carte ou mobile) et son programme de fidélité. Avec une seule carte sans contact, ou son Mobile NFC, le consommateur peut valider son passage chez le commerçant.

Il peut aussi consulter les informations de son compte client (type d’accès, informations personnelles, nombre de points acquis, statut,…) depuis son téléphone mobile, grâce à des applications téléchargeables.

5. Aspects pratiques

Si le portable n’a plus de batterie ?

Le service de transport continue de fonctionner lorsque le mobile n’a plus de batterie pendant 24h. Par contre, au-delà de ce délai, ou si la batterie a été enlevée, le service ne fonctionne plus. Dans ce cas, vous devez acheter un titre de transport, pour ne pas être en situation de fraude.

En revanche, la lecture de cibles est impossible, au même titre que les paiements ou l’utilisation des cartes de fidélité / coupons pour des raisons de sécurité

Comment sont répartis les paiements ?

Si vous achetez des tickets de transport unitaires d’un montant inférieur ou égal à 10€, ils seront débités directement sur la facture de votre opérateur mobile.
Toutes les autres transactions effectuées dans le cadre d’un paiement mobile en magasin seront prélevées directement sur votre compte bancaire habituel.

Risque de transaction par erreur ?

La technologie NFC impose un contact à très courte distance (quelques centimètres), garantissant que le mobile ne communique que lorsque son porteur l’approche volontairement d’une borne.

De plus, l’accès à tous les services sensibles dont le paiement sont, par défaut, protégés par la saisie d’un code secret. (Possibilité d’enlever cette restriction pour des montants inférieurs à 20€). Impossible donc d’effectuer un paiement par erreur !
Seul le paiement est possible avec cette offre, le retrait d’argent en liquide à des automates bancaires n’est pas possible.

Confidentialité des informations transmises

Votre opérateur de téléphonie mobile garantit la confidentialité de votre numéro de téléphone. Il ne sera jamais diffusé sans votre accord.
Par ailleurs, les données de chaque service sont strictement confidentielles et ne sont pas communiquées à des tiers. Chaque fournisseur de service ne peut accéder qu’aux données le concernant.

Dans le cas d’une fonction de paiement, par exemple, seuls votre établissement bancaire et vous-même avez accès au détail des transactions. Votre opérateur mobile ne sait pas quand vous effectuez une transaction avec le service transport ou le service de paiement bancaire de votre mobile.

6. Retours d’expérience

Sur l’ensemble des expérimentations menées, les retours des utilisateurs sont très positifs :

  • 90% des clients se montrent très satisfaits
  • 85% déclarent vouloir recommander le service à leur entourage
  • 60% des testeurs utilisent régulièrement le service plusieurs fois par semaine durant la période de l’expérimentation.

Les clients finaux ont particulièrement apprécié la rapidité, la facilité, la simplicité, la modernité et la sécurité.

Les services mobiles sans contact sont utilisés uniformément par tous :

  • Les plus de 50 ans utilisent autant leur Mobile NFC que les 18-25 ans
  • Les hommes et les femmes utilisent leur Mobile NFC sans distinction.

La simplicité de l’offre et la pertinence des services proposés ont fait que les clients finaux ont considéré le service mobile sans contact comme une évolution naturelle de la carte bancaire, du titre de transport et du mobile et non comme une innovation.

Les commerçants participants aux différentes expérimentations de paiement en NFC se montrent très satisfaits et apprécient le service pour plus de 80%. Plus de 70% seraient même prêts à s’équiper.

(Source : Rapport de l’Observatoire des villes NFC – Forum des services mobiles sans contact)

7. Conclusion

La dématérialisation de l’ensemble de ces technologies présente différentes points positifs :

Tout d’abord, on peut citer la facilité d’utilisation pour les usagers, que cela concerne le paiement d’achats réalisés en boutiques, l’utilisation des titres de transports ou l’accès à de l’information concernant la culture dans les villes, l’urbanisme (horaires de passage d’un bus à un arrêt donné par exemple) ou encore pour une campagne marketing.

Pour ce qui est des professionnels utilisant la technologie sans contact, les avantages sont là aussi multiples. On peut par exemple citer la rapidité des paiements en caisse ce qui réduit donc les temps d’attente pour régler ses achats, mais aussi la mutualisation des cartes de fidélité sur un seul et même support afin de réaliser des opérations groupées entre les commerçants d’un même quartier pour mieux « lutter » contre les grandes chaînes internationales.

Enfin, tout ceci doit se faire en collaboration avec les collectivités locales car l’implantation d’un tel dispositif n’est cohérent que s’il est réalisé sur un territoire. En effet, les coûts inhérents à la mise en place d’une telle technologie ne peuvent être supportés par un collectif de commerçants de quartiers et surtout ceci ne représenterait pas un grand attrait pour les usagers.

Mettre en place ce procédé peut représenter un attrait majeur pour les collectivités : ceci pourraît donner un nouvel essor à l’usage des transports en commun, les usagers étant en constante demande de prestations innovantes accordant davantage de place à la commodité, à l’accessibilité et à la personnalisation des services.

De plus, grâce à un standard international, cette technologie facilite son utilisation aux personnes venant d’autres régions françaises et même internationales. Ceci permet donc à la collectivité de se construire une image moderne aux yeux du monde ainsi que de simplifier la circulation entre les territoires.

Tout semble donc opérationnel pour une mise en place à grande échelle d’un système comparable. Il ne reste donc plus qu’à faire accepter ce nouveau support à l’ensemble de la population mais seul le temps et surtout l’information pourra permettre une telle implantation …

 

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s