Technologie NFC : pas de vrai décollage commercial avant 2012

Publié le Jeudi 23 avril 2009 par Eric Le Yavanc

Alors que s’ouvre la troisième édition du WiMA, Laurent Puons, organisateur de l’événement, décrypte l’état du marché de cette technologie sans-fil. Il souligne les progrès, et également les freins qui empêchent encore aujourd’hui son décollage commercial.

BusinessMobile – Où en est actuellement le déploiement de la technologie NFC en Europe, et plus spécifiquement en France?

Laurent PuonsLaurent Puons – Quand nous avons lancé le salon WiMA il y a maintenant trois ans, la technologie NFC n’en était qu’à ses balbutiements. Aujourd’hui, outre Nokia qui équipe certains de ses terminaux d’une puce NFC, de nombreuses solutions « alternatives » permettent à présent de disposer d’une fonctionnalité NFC sur un très grand nombre de mobiles.

Les stickers NFC – autocollants à ajouter sur tous types de mobiles – permettent ainsi d’accéder à la technologie de façon simple et peu couteuse. Ils restent malheureusement cantonnés à une seule et unique application, là où un mobile NFC peut potentiellement interagir avec toutes les applications utilisant cette technologie.

Cependant, la solution « universelle » viendra probablement des fabricants de cartes SIM, qui ont récemment mis au point une carte SIM qui intègre directement une puce NFC. Bien entendu, des problèmes restent encore à résoudre, comme par exemple l’emplacement de la carte SIM qui varie considérablement suivant les modèles de téléphones mobiles, et qui pourrait donc réduire la portée du module NFC.
Cette dernière solution me semble toutefois la plus prometteuse afin d’arriver rapidement à un parc important de téléphones compatibles NFC.

bM – Les fabricants de terminaux semblent avoir pris un certain retard dans la commercialisation de téléphones mobiles équipés d’une puce NFC. Ainsi, hormis Nokia plutôt en avance sur le sujet, les autres grands noms de la téléphonie mobile accusent un certain retard. N’est-ce pas là l’un des principaux freins à un large déploiement du NFC?

LP – Sans aucun doute, et il est bien entendu indispensable que l’utilisateur puisse choisir librement la marque et le modèle de son téléphone mobile, en fonction de ses préférences, de son affinité avec la marque, ou encore selon son usage.

N’oublions pas non plus les multiples solutions qui permettent d’utiliser NFC sans passer nécessairement par un téléphone mobile. Les badges NFC en sont le parfait exemple, à l’instar de ceux utilisés sur le salon WiMA. Citons également les nouvelles cartes de crédit capables d’embarquer une puce NFC.

De nombreux acteurs de cette industrie démontrent d’ailleurs ces solutions sur le salon.

bM – Le Japon, semble aujourd’hui le modèle à suivre, notamment grâce au succès de la technologie Felica de Sony, largement plébiscitée par les japonais pour prendre les transports en commun, payer leurs achats… Quels pourraient être selon vous les applications à même d’assurer le succès du NFC en France?

LP – En premier lieu les transports, qui nécessitent le paiement de petites sommes d’argent et qui requièrent une intervention rapide de l’utilisateur. Le NFC est sans aucune doute la technologie la plus adaptée à cet usage, celle-ci pourrait d’ailleurs être présente en complément de la technologie RFID que nous connaissons bien dans les transports parisiens.

Rappelons d’ailleurs que, contrairement à d’autres technologies telles que Bluetooth, NFC requiert une intervention de l’utilisateur – l’action d’approcher son mobile d’une borne par exemple – afin de valider le paiement. Ce qui représente un gage de sécurité supplémentaire.

Seconde application qui devrait être majeure selon moi, le paiement – façon porte monnaie Monéo – pour de petites sommes. Ici l’utilisation du téléphone mobile – objet par définition très personnel – semble s’imposer d’elle même.

bM – Forum des Services Mobiles sans Contact, Association Française du sans contact mobile, nombreuses sont les initiatives françaises qui œuvrent pour la promotion et la démocratisation de la technologie NFC. Tout cela semble donner à la France une certaine avance en Europe dans la standardisation du NFC, aussi à quel horizon peut on espérer voir les premiers déploiements commerciaux du NFC?

LP – Les nombreuses initiatives que nous avons vu fleurir tout au long de l’année dernière sont à saluer, et ne peuvent qu’accélérer l’adoption de la technologie NFC en France. Toutefois, de nombreux problèmes demeurent, notamment la synergie restant à créer entre les différents acteurs de l’écosystème NFC.

Fabricants de terminaux, opérateurs de téléphonie mobile, établissements bancaires, et bien entendu commerçants ou prestataires de services doivent en effet s’entendre sur le modèle économique à adopter.

A ce titre, si de nombreux indicateurs sont encourageants, comme par exemple la création par Luc Chatel – secrétaire d’état chargé de l’industrie et de la consommation – d’un Forum des Services Mobiles sans Contact, les premiers vrais déploiements d’envergure dans l’Hexagone ne verront probablement pas le jour avant 2012.

Démo Nokia NFC

Publié dans Wireless

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s