Presque plus de journaux au centre ville de San Francisco

AFP-MediaWatch • by Eric Scherer

Quelques jours à San Francisco ont renforcé mes craintes sur l’avenir du papier comme support du journalisme.

Le ton fut donné dès le départ à Roissy où la presse quotidienne devient de plus en plus difficile à trouver –physiquement– dans les kiosques « Relay » (en hauteur, dans un coin, empilée). Les quotidiens sont placés sur des petites grilles, où seuls les titres surgissent, ici et là, des piles. Tout semble fait pour les mettre de côté. La place qui leur est dévolue ne doit pas dépasser un mètre carré, alors que l’ensemble du kiosque étale largement magazines, livres et surtout friandises et boissons, probablement plus rémunérateurs.

Arrivé au centre ville de San Francisco, grande ville de culture de la côte ouest, je n’ai plus trouvé aucun kiosque ni marchands de journaux, seulement de plus en plus rares distributeurs automatiques. Il est vrai que les Américains reçoivent la plupart du temps leurs journaux à domicile par portage, mais la disparition des points de vente dans la ville est frappante.
La presse papier est aussi nettement moins présente qu’il y a un ou deux ans dans les grands hôtels (lobby et devant la porte des chambres), et les écrans d’ordinateurs portables ouverts sont beaucoup plus nombreux dans les cafés et les Starbucks.
(le « bar » de la boutique Apple à SF)

Sur le fond, le grand journal local, le San Francisco Chronicle, en pleine crise, n’encourage pas à l’achat, dans sa version papier. La valeur économique de cette offre, diminuée par des séries de réductions de coûts, diminue dangeureusement car elle répond de plus en plus mal aux attentes de la population éduquée et assez high-tech de la région (étudiants de Berkeley, geeks de la Silicon Valley …).
L’édition du New York Times, imprimée en Californie, n’est guère plus enthousiasmante: le format a du perdre une ou deux colonnes, les photos en noir et blanc dominent toujours, renforçant une impression générale de plus en plus désuète et dépassée.

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s