Pourquoi les Français n’aiment pas Twitter?

On parle de plus en plus de Twitter, c’est vrai. Dans les médias, les habituels sujets autour de Facebook permettant de donner un coté « tendance » se sont vu remplacer par de l’actualité sur Twitter.

Et pourtant.

Si vous vous renseignez, vous remarquerez que chez nous, Twitter a vraiment du mal à s’imposer, pire encore, beaucoup d’internautes sont plutôt réticents. Pour ceux qui ne connaissent pas, Twitter, c’est « un truc comme Facebook », pour ceux qui en on entendu parler, Twitter, c’est « le site où on écrit ce qu’on fait en 160 caractères », ça intéresse quelqu’un ?

(Source: le compte de buzzman sur dailymotion)

Et bien, avec des explications de ce genre, Twitter est bien mal parti. Pour le professionnel, essentiellement du web, qui a commencé à l’utiliser sérieusement, il est clair que Twitter est indéniablement un outil utile. Vous trouverez une communauté de personnes pouvant interagir avec vous pour :

– Vous aider à trouver des ressources

– Vous informer des nouveautés et de l’actualité

– Vous aider à promouvoir vos produits. Et beaucoup d’autres choses…

a-quoi-sert-twitter-grande

Mais si Twitter est intéressant professionnellement, rien de tel que Facebook pour retrouver sa petite tribu familiale et ses amis IRL.

Si tu n’as rien à dire, alors ne dis rien ! kwa

Tout le monde n’utilise pas Internet pour bloguer, faire du développement, évidement alors pour ceux là, c’est-à-dire 99% de la population.

Twitter, ça sert à quoi ? Il y a peu, Stéphane Coruble, directeur du département « News Business » chez RTL TVi, m’a dit qu’il ne croyait pas à l’avenir d’un outil tel que Twitter. Pour lui , « faire de la veille » ou « identifier les leader d’opinions », ça ne parle pas aux gens. Il a malheureusement raison.

Pour la majorité des gens, Facebook ne sert qu’à mettre ses photos en ligne et peut être mettre à jour son statut, une ou deux fois par jour. Ces personnes n’ont pas forcément besoin de communiquer avec leur « réseau », pas de produit à promouvoir, pas de liens à partager, pas d’exclusivité et pas de « RDV avec Obama, cet aprèm ».

Leur vie privée n’a de toute façon rien à faire sur le Net. Ces personnes n’ont rien à dire, à quoi pourrait bien leur servir Twitter ? A suivre les Twitts de Britney Spear ?

I’m Huge on Twitter twittershirt

Une phrase qui a finalement un sens. Twitter est en fait un outil d’influence, le Facebook de l’élite du web, les leaders d’opinion, ceux avec qui vous voulez partager la vie ou les idées. Oui, c’est un peu ça Twitter, c’est vrai. Sur ce site, on n’a pas d’amis; les amis c’est sur Facebook. Sur Twitter on a des « suiveurs » , ces personnes qui t’écoutent et peuvent également te répondre ou propager tes mots.

C’est pour cela que le nombre de « followers » sur Twitter est important. Plus on te suit et plus tu as de l’influence et comme sur Twitter, tes « Twitts » peuvent être re-twitter, ton influence se multiplie avec la taille de ton réseau de niveau 2 ou 3 (le social buzzing).

On comprend que Twitter marche surtout chez les blogueurs, les politiciens et les peoples. C’est simplement les personnes qui ont ou recherchent de l’influence sur le Net. Pas d’amis sur Twitter ? Si mais en général, ce sont des personnes qui ont également un minimum d’influence, au sinon, ils ne twitteraient pas.

C’est pour cela que Twitter a tant de mal à décoller chez nous. Les internautes en entendent parler mais n’y trouvent pas d’intérêt et finalement ça explique que 90% des membres de Twitter ne l’utilisent finalement pas.

Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Pourquoi les Français n’aiment pas Twitter?

  1. Bon petit papier.

    Pour ce qui en est du réseau d’influence, probablement, mais pas obligatoirement. Twitter est avant tout un nouveau mode de communication qui associe le tchat en temps réel à la notion de réseau. C’est comme un file AFP que l’on peut suivre en fonction de ses centres d’intérêt, que ce soit une entreprise, une association, ou une personne.
    Lorsque l’info vous intéresse (si elle ne tient pas en 160 caractères), vous pouvez la consulter sur le site de l’auteur.

    Les journaux ont bien saisi l’importance de ce réseau d’information, les tweets récents sur les évènements en Iran en sont la preuve : on a vu remonter les rumeurs et les infos confirmées en temps réel.

    Avec Tweeter, une nouvelle génération de reporters est entrain d’émerger (pour le droit à l’information), et de marketers aussi (pour le droit à l’influence).

    Pour apprécier plus facilement ce réseau, allez sur Twitscoop http://www.twitscoop.com, une petite merveille pour survoler les discussions en cours.

    Bons Tweets.

    Frédéric.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s